Samuel Trenquier

Nuit Blanche 2018

Ugo Schiavi, Soulèvement, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © Martin Argyroglo
Abdelkader Benchamma, Echo de la naissance des mondes, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris © ADAGP, Paris, 2018 © Martin Argyroglo
Maroussia Rebecq, 99 vêtements populaires (le défilé), Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © CHANTAPITC WIWATCHAIKAMOL
Maroussia Rebecq, 99 vêtements populaires (le défilé), Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © CHANTAPITC WIWATCHAIKAMOL
Benedetto Bufalino, La voiture peugeot 206 sport ping pong, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, 2018 ©ADAGP, Paris, 2018 © Martin Argyroglo
Aurélie Ferruel et Florentine Guédon, Les rondes, Nuit Blanche 2018, Paris, 2018 © ADAGP, Paris, 2018 © Ville de Paris / Joséphine Brueder
Benjamin Loyauté, l'expérience de l'ordinaire, courtesy Rubis Mécénat cultural fund, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © Marc Domage
Collectif Scale, Physis, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris 2018 © Martin Argyroglo
Charlotte Moth, la réserve, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris © ADAGP, Paris 2018 © Martin Argyroglo
Emmanuel Lagarrigue, Produire, l'espace!, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris 2018 © Martin Argyroglo
Félicie d'Estiennes d'Orves, SUN (-8mn), Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © Martin Argyroglo
Morgane Tschiember, Epiphanie, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris 2018 © Martin Argyroglo
Thanks for nothing, le pont des échanges, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris 2018 © Martin Argyroglo
Studio UY077, Mon super kilomètre, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris 2018 © Martin Argyroglo
Atelier Athem, atelier Cruz-Diez & art team Paris, Finnegans et la machine à rêves, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris © ADAGP, Paris, 2018 © Marc Domage
Fabien Léaustic, Geysa, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © Marc Domage
The tropicool company, le soleil se lève et se couche sans obstacle, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © Marc Domage
TremensS, Wardenclyffe, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © Marc Domage
Edgar Sarin et Mateo Revillo, Un titanic, reprise, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©Joséphine Brueder
Baptiste César & Yoni, Projet Ofniz, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris © ADAGP, Paris, 2018 ©Baptiste César
Bertille Bak, le fantôme des halles, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©Martin Argyroglo
Compagnie Akté, Polis, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©Marc Domage
DOC, TV DOC - Station Mire, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris 2018 - ©JBGurliat
DUUU RADIO, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © Marc Domage
Eric Minh Cuong Castaing, Sous influence,, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©Marc Domage
Fées d'hiver, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris © ADAGP, Paris, 2018 ©Marc Domage
Florian Viel, Urban Jungle, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © Joséphine Brueder
Hugo L'ahelec, Theatrum doloris. A burning stage, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 © Martin Argyroglo
Last yearz interesting negro, I ride in colour and soft focus, no longer anywhere, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris 2018 - ©JBGurliat
Min Oh, Audience, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©Martin Argyroglo
Philippe Quesne, le secret du rocher, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©Marc Domage
Pierre Gaignard, Bagnolet chamanique 4k, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©Guillaume Bontemps
Raphaël Navarro, Nuit de la magie, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©JBGurliat
Tarik Kiswanson, Come closer, be closer, make the world com the closet it could ever be, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©JBGurliat
Théodora Barat, Phase D, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©Joséphine Brueder
Zad Moultaka, La première nuit des temps, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©JBGurliat
Zhou Tao, Collector, Nuit Blanche 2018, Ville de Paris, © ADAGP, Paris, 2018 ©Marc Domage

NUIT BLANCHE

Sous la direction artistique de Gaël Charbau

Commanditaire : Ville de Paris

Où serez-vous ce soir de Nuit Blanche ? Dans le métro, dans le tramway, au milieu d’une jungle de plantes vertes, ou près d’un geyser de boue rouge, dans les bassins de la Cité des Sciences ? Assisterez-vous à un des douze défilés organisés toutes les heures dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville ? Flânerez-vous sur Mon Super Kilomètre, rendu piéton entre l’Hôtel des Invalides et le Grand Palais … ou vous retrouverez-vous égaré dans le théâtre à ciel ouvert de nos existences, qui s’empare de toute l’île Saint-Louis ? Céderez-vous à l’emprise des nouveaux magiciens au Théâtre du Rond-Point ? Nous nous croiserons sûrement dans les jardins Nelson Mandela, dans ceux de la Villette ou au beau milieu du Parc zoologique de Paris, baigné du sommeil des espèces. Continuez tout droit, après avoir longé les berges crépusculaires du lac Daumesnil, vers les secrets du Grand Rocher …

Cette nouvelle édition de Nuit Blanche renouvèle le pari de provoquer la rencontre entre des artistes et des sites emblématiques de la capitale. Nombre de ces monuments n’ont encore jamais été investis par cet évènement hors norme – nombre de ces jeunes artistes ne se sont encore jamais confrontés à ces échelles. Distribuée en quatre parcours, quatre « constellations » autonomes aux environnements très différents, cette 17ème édition met en scène des projets ambitieux, parfois un peu fous, en suivant ces lignes imaginaires de nos histoires partagées. Filez dans ces constellations qui traversent la capitale – depuis le Paris du Moyen Âge jusqu’à la récente réouverture du zoo – comme des grains de beauté sur la peau de la métropole… Des mois de travail ont été nécessaires pour concrétiser ces rêves et pour partager avec le plus grand nombre ce voyage dans l’art d’aujourd’hui : avec tous les artistes et toutes celles et ceux qui ont oeuvré sans compter à la réussite de cette traversée de l’imaginaire contemporain, nous nous souhaitons une belle nuit, infinie.

Gaël Charbau