Céleste Boursier-Mougenot

rêvolutions

Céleste Boursier-Mougenot ravive notre goût pour le merveilleux des jardins maniéristes italiens tout en réaffirmant sa contemporanéité et la dimension politique qui le sous-tend en transformant le Pavillon français en un îlot organique et sonore. Des arbres mobiles, dont le métabolisme détermine le déplacement, oscillent lentement sur eux-mêmes dessinant une chorégraphie animiste à l’intérieur et à l’extérieur du Pavillon et inventent leur propre partition sonore à partir des courants électriques basse tension qu’ils génèrent. Les visiteurs peuvent s’immerger ou se laisser flotter dans le continuum harmonique de cet océan de sons traversé par les images inversées du monde produites par des camera obscura

Expand
  • Céleste Boursier-Mougenot
    Céleste Boursier-Mougenot
  • © Laurent Lecat
    © Laurent Lecat
  • © Laurent Lecat
    © Laurent Lecat
  • © Laurent Lecat
    © Laurent Lecat
  • © Laurent Lecat
    © Laurent Lecat
  • © Laurent Lecat
    © Laurent Lecat